Le maneki neko

21 Mar

Aujourd’hui j’avais envie de vous parler du Maneki neko, le porte bonheur japonais que l’on trouve partout dans les intérieur au Japon. On le trouve en céramique bien souvent ou encore en porcelaine.

Le chat maneki neko

Trop mignon le chat maneki neko porte bonheur a la patte levée au niveau de son oreille et il semble nous faire signe. oui c’est cela, en fait il nous fait signe d’entrer dans le commerce avec sa patte ou bien nous dit bonjours. Quand on traduit du japonais on comprend que neko signifie chat et que que maneki veut signifier, celui qui invite. C’est donc une symbolique très simple. C’est un objet décoration asiatique traditionnelle et insolite que j’adore comme les kokeshis. Il est souvent présent dans les vitrine des restaurant au Japon mais aussi partout en Asie, il appelle le client à rentrer dans le commerce ou se situe au niveau de la caisse pour apporter la fortune.

MANEKI NEKO

MANEKI NEKO

La posture du chat japonais

En fonction des cultures on ne va pas interpréter les choses de la même façon. Par exemple, en Asie le mouvement que fait le chat signifie « viens viens » alors qu’en occident on fera un tout autre signe et ce geste nous ferait plutôt coucou ou encore au revoir. Le chat peut lever indifféremment une patte droite ou gauche, parfois il agite même les deux bras. Plus la patte du chat va aller haut plus l’intention de nous dire de venir est grande. c’est pour cela que certains chats ont des pattes si hautes, voir démesurées. Vous devez bien connaître le chat doré ou argenté avec une pile à l’intérieur qui permet d’ajouter une touche asiatique et porte bonheur pour les intérieur qui souhaitent une touche d’aise.

Un chat porte bonheur

il parait aussi qu’avec sa patte il appelle, l’amour,l’argent, le bonheur en faisant signe de la main. On dit que la patte gauche apporte les clients et la droite plutôt la fortune ou la chance, et pour l’amour, il suffit de lui demander !

Comment choisir son maneki neko

Souvent le chat qui est de trois couleur est le plus recherché car il a la couleur d’un chat classique, c’est le premier chat authentique du japon. Ensuite le doré et l’argent sont les plus populaires. Le doré c’est pour la richesse et l’argent pour le prestige; le rouge protège des maladies, le rose pour l’amour, le vert pour réussir ses études, le noir pour faire partir les mauvaises ondes, le blanc c’est le plus populaire, le plus neutre, il apporte tout !

Voilà ma petite introduction à cette tendance actuelle qu’est le chat maneki neko que j’adore, j’en ai plein sur mes étagères et je dois dire que ce fameux chat tient ses promesses en matière de décoration mais aussi en matière de vœux. Je recommande un chat maneki neko à ceux et celles qui aiment la culture japonais et asiatique mais aussi à ceux qui souhaitent offrir un cadeau original en signe d’amour ou d’amitié à quelqu’un qu’ils aiment.

Voilà où trouver des maneki neko: http://www.manekinekodemontmartre.fr/

Obi, ceinture traditionnelle du japon

16 Fév

Avez vous remarqué le costume traditionnel des poupées kokeshi ? elle portent souvent un kimono avec autour de la taille une ceinture obi. Cette semaine j’avais envie de vous parler de cet accessoire de mode japonais traditionnel et authentique et vous en dire un peu plus à ce sujet.
Les Obi sont des accessoires de mode japonais typiques d’un’ grande classse même si ils ne sont pas toujours évident à porter lorsque l’on est pas japonais.

Qu’est ce qu’un obi ?
C’est une ceinture femme japonaise qui permet de fermer le kimono, à la base le obi est une cordelette en chanvre fine. Il devient ensuite un ruban large de quelques centimètre qui se ferme sur le coté, efin c’est au 16ème siècle qu’il grossit pour atteintre les 15 centimètres de large et qu’il devient un élément décoratif de la tenue japonaise, un bijou en quelques sortes et même un art. Le obi plus moderne est en soie, ce qui lui confère un charme tout particulier.

La ceinture japonaise Obi

La ceinture japonaise Obi

Comment est porté le obi ?
Le Obi est une large ceinture de tissu porté comme un complément à une usure normale kimono sur les femmes japonaises. Le obi assure une meilleure tenue du kimono, le vêtement traditionnel japonais qui est assez lourd. Dans la tradition le obi ne ne doit surtout pas être large c’est plutôt une ficelle fine qu’un gros noeud large. Un obi très serré juste en dessous de la poitrine va permettre de maintenir un dos bien droit, c’est donc idéal pour les femmes enceintes par exemple… Dans tous les cas il se porte très serré et il y a des techniques précises pour faire des noeuds dans la tradition japonaise. En général un obi, un vrai doit faire environ 4 mètres, afin d’effectuer un ceinturage simple, rapide et facile à effectuer seule.
L’influence japonaise dans la mode
La culture japonaise a inspiré beaucoup de la scène mondiale dans le domaine de la mode. On a vu cet hiver la collection de couture Armani Prive qui présente une série de mode avec une touche d’accent japonais. Giorgio Armani utilise aussi les fleurs de cérisiers dans ses créations avec des motifs dit sakura. Dans le domaine de la mode le kimono se porte avec une coupe blazer. Un accessoire comme celui-ci est intemporelle et polyvalent qu’il faut apprendre à porter. En matière de style vous pouvez combiner avec le obi avec vos pantalons ou des jupes de taille haute, despantalons à jambes larges aussi.

Où trouver un bel obi ?
C’est à la maison du japon que vous trouverez des vrai obi authentique et traditionnels, voilà où acheter un obi ?

Vous l’aurez donc compris, le obi est une élément important dans les codes vestimentaire des japonais, c’est un bijoux, une tradition ancienne et non un phénomène de mode récent. Alors faites vous plaisir si vous le souhaitez avec un vrai obi japonais, attention, le budget est assez élévé mais en matière de tradition japonaise autant porter de l’authentique !

Les Poupées Kokeshi du Tohoku

24 Nov

De tous les jouets folkloriques natif du Japon, il ya peut-être aucun si familier que le «Kokeshi poupée japonaise», qui se trouve dans les magasins de souvenirs à travers le japon. Il est dit que les poupées kokeshi sont originaires de la région du Tohoku (nord-est du Japon) réalisées par les mains de la Tour-artisans qui ont vécu une vie de bohème dans les montagnes de cette région, cherchant matériau bois bon pour leur métier.Finalement, vers le milieu de la période Edo, ces artisans installés à proximité de nombreuses stations thermales qui abondaient dans cette région, et a commencé à faire des bols et plateaux à vendre aux visiteurs des stations thermales.Après un certain temps, ils ont commencé à faire du «Kokeshi», et ce, selon un point de vue, c’était le début de la «Kokeshi» telles que l’on les connait à présent.

Les origines possibles
Cependant, il existe d’autres origines possibles.L’une est qu’ils peuvent être liés au dieu des ménages qui avaient la conviction répandue dans la région de Tohoku à long dans le passé de croyance mystiques.Encore une fois, une autre possibilité est qu’ils peuvent être une version modifiée de symboles phalliques provenant d’un culte du sexe ancienne.En tout cas, le «Kokeshi» d’aujourd’hui n’est pas tant un jouet religieux ou de charme comme un jouet aimé pour son art simple et sa symbolique fort.

Les deux type de poupées kokeshi
Il ya maintenant deux catégories de poupées Kokeshi fabriquées au Japon, les poupées traditionnelles du Tohoku, qui ont un corps cylindrique et grandes têtes rondes et le « Kokeshi Creative originaire dans les villes près de Tokyo. Il n’ya aucune restriction sur le design, la couleur ou l’inspiration de «Creative Kokeshi»; chaque poupée est une pièce de libre expression par son artisan.

Les théories

Il y a plusieurs théories entourant les origines des poupées Kokeshi. L’école la plus commune de la pensée est qu’ils sont originaires de la région de Tohoku au Japon durant les ères Bunka-Bunsei (1804-1829). Certains suggèrent que les poupées ont été créées par des artisans-Tourneurs qui auraient vécu une vie de bohème dans les montagnes boisées de la région et les ont vendus aux visiteurs qui sont venus visiter les sources chaudes là. Kokeshi ont probablement été fabriqués pendant les longues nuits d’hivers enneigés et fabriqués avec les bois de cornouiller, châtaignier, cerisier ou Keyaki.

Vous trouverez des jolies poupées kokeshi dans toutes les boutique asiatique de décoration japonaise tendance.

Kimono, origine et définition

13 Nov

Les poupées kokeshis portent toujours de kimono japonais et vous souhaitez en savoir plus sur cette tradition japonaise. Un kimono est un vêtement authentique dans la tradition japonaise. Porter un kimono au japon relève d’un art traditionnel qui est enseigné par des professionnels, il y a aussi un diplôme qui permet d’exercer cet art. Depuis toujours les chinois portent le kimono, cette mode a traversé les mer pour arriver au japon qui s’est approprié le style.

Petit histoire du kimono

Les premiers kimono date de la période de Han en chine. Le japon s’est beaucoup inspiré de la chine en adoptant grand nombre de traditions comme celle du kimono. le kimono était alors un sous vêtement, ensuite les manches sont devenues plus longues mais depuis le kimono est resté intact et devenu un vêtement décliné dans tous les style par grand nombre de culture même si chinois et japonais restent les plus grands amateurs de cette mode.

Comment reconnaître un kimono ?

Un kimono en soie japonais se reconnaît car il est formé de plusieurs triangles qui sont pliés et ainsi assemblés ensemble, il tombe au niveau des chevilles, il est parfois plus court mais jamais il n’est au dessus du genou. Un kimono a toujours des manches longues et il se ferme du coté droite. Ceci a une raison particulier car le kimono pouvait être porté par un homme ou par une femme et permettait de cacher facilement une arme en dessous.

Origine du kimono

Origine du kimono

Kimono en soie

Les kimonos en soie étaient portés par les aristocrates et les personnages de la cour, ils étaient bien trop cher pour être portés par le peuple. Il était plutôt de style coloré et chaque couleur donnait la fonction à la cour royale, il était donc très codifié de porter un kimono. Pendant la période de kamakura les kimono en soie étaient particulièrement à la mode avec des tissages de fils d’or et des finitions très luxueuses.

Qu’est ce qu’un yukata ?

C’est aussi un vêtement japonais qui est souvent en lin, en coton ou en chanvre. Il sont portés par les hommes comme par les femmes et on les utilise aussi pour se rendre aux bains qui se nomment onsen. Ce vêtement léger est souvent réalisé en lin ou en coton, c’est aussi un vêtement traditionnel que l’on porte pour les festivals et certaines cérémonies avec un obi. Les kokeshi portent souvent le yukata ou le kimono.

Qu’est ce qu’un obi ?

Le obi est la ceinture traditionnelle japonais qui se noue dans le dos, elle se porte de façon traditionnelle avec le kimono et les vêtements japonais pour la pratique des arts martiaux entre autre. Elle est toute simple comme ceinture et ne possède pas de fermoir et pas de boucles. A la base, le obi est une corde toute simple qui va évoluer pour devenir un ruban plus large. Certains artisans sont spécialisés dans le tissage de obi de grand qualité en coton. Un obi est très solide, il existe de toutes les couleurs. Les maiko portent aussi le obi en soie noué dans le dos comme un petit coussin comme les célèbres poupées kokeshi, représentations traditionnelles.

Aujourd’hui, les couleurs et les motifs des kimoni ont bien changé et on en trouve dans tous les styles mais la forme reste la même et la soie, le satin et le coton sont les matériaux les plus recherchés. Alors faites vous plaisir avec une kokeshi habillée en kimono ou avec un vrai kimono pour vous comme au japon, c’est tellement agréable à porter et doux sur la peau.

Signification des kokeshi shingata

6 Nov

Les kokeshi shingata ce sont des poupée japonaise kokeshi modernes, on a vu le début de leur apparition dans les années cinquante. Voilà la petite histoire de ces poupées traditionnelles devenues modernes.

Histoire des kokeshi shingata

A cette époque la poupée kokeshi va énormément évoluer en laissant à ses artisans et artiste sjaponais et fabricants davantage de liberté dans leur conception. Il se lancent donc dans la réalisation de poupées kokeshi avec des formes qui changes, des positions différentes, des accessoires et des couleurs qui varient et se déclinent pour tous les types de marchés. Les kokeshi sont fabriquées pour toutes les régions du japon mais aussi pour les touristes et les étranger qui commencent à les découvrir et les adoptent aussi comme talisman protecteur. Les kokeshi shingata donnent davantage de liberté complète à l’artiste en termes de forme, le design et la couleur . C’est donc après la Seconde Guerre mondiale que les Kokeshi deviennent célèbre au delà de leur région d’origine dans le nord du japon, les créateurs de Kokeshi sont ainsi de plus en plus nombreux à exercer cet art unique.

Kokeshi Shingata

Kokeshi Shingata

Caractéristiques des kokeshi shingata

Le bois de cerisier utilisés pour les kokeshi varie avec le temps. Pour les kokeshi traditionnelles le bois de cerisier est utilisé car il est sombre et le bois de cornouiller est utilisé lui pour ses qualités plus douces. Quand à l’ érable japonais, il est également utilisé dans la création des kokeshi shingata à la fois traditionnelle et plus modernes. Le bois doit être stocké à l’extérieur pendant cinq ans avant qu’il puisse être utilisé pour réaliser des poupées kokeshi. De nos jours on trouve aussi des poupées kokeshi en céramique de différents style.

Ce sont des nos jours des modèles qui ont plus de succès que les kokeshi traditionnelles car en terme de modernité et de design elles sont plus travaillés, colorées et originales. Cependant ont ne peut pas encore dire que le phénomène des Kokeshi est équivalent à celui de son comparse le chat japonais le maneki porte bonheur Maneki neko qui a encore bien davantage de succès dans les intérieurs du monde entier.

Le costume d’une geisha

13 Sep

Aujourd’hui j’avais envie de vous parle de ma kokeshi geisha, à force de la regarder je me disais qu’il serait bon de vous expliquer qui est cette kokeshi et quelle est son histoire !

Histoire de la kokeshi Geisha

Les geisha sont des femmes japonaise qui sont considérées la bas comme de véritables artistes car elles pratiquent des art et la difficulté d’obtenir ce savoir faire est de longue haleine. La geisha se reconnaît à sa tenue traditionnelle qui est le obo et unkimono japonais brodé traditionnel, la coiffure se remarque, un grand chignon noir avec des barrettes sculptés qui le maintiennent. Elle portent une ceinture que l’on nomme le obi, ce obi est destiné à maintenir leur kimono soie, le obi doit être en soie, l’art de la mettre est aussi caractéristique du métier de geisha. Au 18 et 19 siècle, il y avait beaucoup de geisha notamment à gion dans le célèbre quartier de kyoto.

La tenue d’une geisha

Une geisha porte un kimono de soie avec sa ceinture femme obi ainsi que des chaussure qu’on appele les okobo avec des tabis qui sont les chaussettes avec le gros oreille de côté. Les motifs ainsi que les couleurs de leur tenue va ensuite varier au fil de l’année et tout au cours de leur vie en fonction des événements et de la saison. Elle doivent porter le chignon, avant il était faits avec leur vrai cheveux avec un vrai pic chignon cheveuxen bois, de nos jours beaucoup portent des perruques ce qui est plus facile à vivre car avant elles devaient dormir avec leur chignon sans l’abîmer ce qui était difficile à effectuer. Dans ce joli chignon elle y mettent tout un tas d’épingles et de peigne de différents styles et de couleurs variées.

kokeshi geisha

kokeshi geisha

Les faveurs des geisha

Les geisha donnaient dit on des faveurs sexuelles à leur client mais cela n’a jamais eu rien de convenu, il ne faut pas confondre geisha et prostitutions. Il ne faut donc pas confondre, les geisha ne sont en aucun cas des libertines.

Où rencontrer un geisha ?

Dans les ryokan au japon, ce sont des restaurant traditionnels classiques au japon, on les voit ausi dans les auberges et dans certaines maisons de thé où elles officient en tant qu’hotesses. Leur art n’est exercé qu’à Kyoto, la ville ancestral des traditions.

Apprentie geisha , la maiko

La maiko est l’apprentie geisha, ont les trouve à kyoto seulement c’est la bas qu’elles sont formées à leur savoir faire. Les apprenties dites maiko apprennent ce qu’un future geisha doit savoir c’est à dire l’art de la conversation, les danses, l’art de la musique avec le shamisen. Lorsqu’elle passe à l’étape de geisha elle porte à ce moment les vêtements traditionnels des geisha et la coiffure ainsi que le maquillage. Elle passera par l’étape du mizu qui veut dire qu’elle perdra sa virginité, celle ci sera mise à prix. Ces frais n’impliquent pas de façon systématique une relation sexuelle mais une cérémonie pendant laquelle sont chignon sera coupé et elle fera sa place de geisha.

Pour s’habiller comme une geisha: http://www.aisoai.com/article_15834.html

Qu’est ce que le shamisen ?

C’est l’instrument de musique que pratiquent les femmes geisha, on le reconnaît car c’est un instrument ) toris cordent, difficile à apprendre et à jouer et les geisha en ont le secret. Pour apprendre le shamisen plus d’infos.

Voilà quelques petites information au sujet des geisha pour mieux savoir qui elles sont et quelles étaient leur fonction au sein de la société japonaise. Vous pourrez à présent choisir votre kokeshi geisha préférée et avoir un petit aperçu du japon dans votre intérieur.

Offrir une Kokeshi pour qui désire un enfant

8 Août

Les poupées Kokeshi du Japon sont probablement originaire de la région de Tohoku, au Japon en début du 19ème siècle, quand elles étaient sculptées dans du bois. Depuis des centaines d’années elles sont offertes comme des signes d’amour et d’amitié à la famille et aux amis et ils sont largement répandues dans tout le pays. On préparait un joli sac dans lequel on offrait à la femme désireuse d’avoir un enfant une poupée qui lui porterait bonheur.

Sur l’origine des kokeshi

D’autres enquêtes sur les origines des poupées ont souligné la possibilité qu’elles ont été faites par les paysans à partir de morceaux de bois et de secours ont été donnés comme des signes d’amour et d’amitié à la famille et les amis mais aussi qu’elle étaient offertes à des couples désireux d’avoir un bébé et qui n’y arrivaient pas. Posséder une kokeshi leur donnait rapidement un enfant et cette tradition a pris un essor fabuleux.

Les kokeshi pour les futures mamans

La poupée kokeshi est aussi une tradition authentique au Japon et on l’offre une kokeshi à une femme qui serait désireuse

d’avoir un enfant. Le simple fait de posséder la kokeshi dans son foyer va libérer les esprit et lui permettre de faire venir l’enfant et ainsi de tomber enceinte. C’est tout du moins ce que pensent et croient les japonais qui prétendent que cette méthode fonctionne très bien alors pourquoi ne pas tenter sa chance non ?

Comment choisir la kokeshi ?

La hauteur de la poupée sera égale à la longueur du bébé nouveau-né. Vous pouvez d’ores et déjà choisir votre poupées Kokeshi pour votre nouveau-nés, petits-enfants, filleuls …!!! La poupée-mesure sera la même longueur que le bébé désiré et on peut faire graver sur la poupée aussi le nom choisi et la date de naissance désirée. Plus on est précis, plus les esprits pourront aussi contribuer à votre bonheur.

Une kokeshi pour avoir un enfant

Une kokeshi pour avoir un enfant

La tradition Japonaise

Au japon les japonais décident d’écrire sur la poupée dans le style de calligraphie japonaise traditionnelle que je vous avais présenté dans l’article précédent consacrés au Kanji. Le choix du kanji est important car le prénom de l’enfant et sareprésentation sous forme de calligraphie va aussi déterminer sa vie, son caractère et un tas d’autres choses encore. Il faut donc réfléchir et prendre son temps. Au Japon chaque décision est déterminante.

Conclusion

Voilà, alors si vous souhaitez avoir un bébé ou que vous connaissez quelqu’un dans votre entourage qui souhaite être enceinte, n’attendez plus vous savez ce qu’il vous reste à faire en leur offrant une poupée kokeshi japonaise chargée de bonnes ondes et de l’esprit de l’enfant à venir. Pourquoi ne pas tenter sa chance ? Il y a aussi tout plein d’ accessoires et bijoux kokeshi pour se faire plaisir.

Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.