Archive | culture japon RSS feed for this section

Le maneki neko

21 Mar

Aujourd’hui j’avais envie de vous parler du Maneki neko, le porte bonheur japonais que l’on trouve partout dans les intérieur au Japon. On le trouve en céramique bien souvent ou encore en porcelaine.

Le chat maneki neko

Trop mignon le chat maneki neko porte bonheur a la patte levée au niveau de son oreille et il semble nous faire signe. oui c’est cela, en fait il nous fait signe d’entrer dans le commerce avec sa patte ou bien nous dit bonjours. Quand on traduit du japonais on comprend que neko signifie chat et que que maneki veut signifier, celui qui invite. C’est donc une symbolique très simple. C’est un objet décoration asiatique traditionnelle et insolite que j’adore comme les kokeshis. Il est souvent présent dans les vitrine des restaurant au Japon mais aussi partout en Asie, il appelle le client à rentrer dans le commerce ou se situe au niveau de la caisse pour apporter la fortune.

MANEKI NEKO

MANEKI NEKO

La posture du chat japonais

En fonction des cultures on ne va pas interpréter les choses de la même façon. Par exemple, en Asie le mouvement que fait le chat signifie « viens viens » alors qu’en occident on fera un tout autre signe et ce geste nous ferait plutôt coucou ou encore au revoir. Le chat peut lever indifféremment une patte droite ou gauche, parfois il agite même les deux bras. Plus la patte du chat va aller haut plus l’intention de nous dire de venir est grande. c’est pour cela que certains chats ont des pattes si hautes, voir démesurées. Vous devez bien connaître le chat doré ou argenté avec une pile à l’intérieur qui permet d’ajouter une touche asiatique et porte bonheur pour les intérieur qui souhaitent une touche d’aise.

Un chat porte bonheur

il parait aussi qu’avec sa patte il appelle, l’amour,l’argent, le bonheur en faisant signe de la main. On dit que la patte gauche apporte les clients et la droite plutôt la fortune ou la chance, et pour l’amour, il suffit de lui demander !

Comment choisir son maneki neko

Souvent le chat qui est de trois couleur est le plus recherché car il a la couleur d’un chat classique, c’est le premier chat authentique du japon. Ensuite le doré et l’argent sont les plus populaires. Le doré c’est pour la richesse et l’argent pour le prestige; le rouge protège des maladies, le rose pour l’amour, le vert pour réussir ses études, le noir pour faire partir les mauvaises ondes, le blanc c’est le plus populaire, le plus neutre, il apporte tout !

Voilà ma petite introduction à cette tendance actuelle qu’est le chat maneki neko que j’adore, j’en ai plein sur mes étagères et je dois dire que ce fameux chat tient ses promesses en matière de décoration mais aussi en matière de vœux. Je recommande un chat maneki neko à ceux et celles qui aiment la culture japonais et asiatique mais aussi à ceux qui souhaitent offrir un cadeau original en signe d’amour ou d’amitié à quelqu’un qu’ils aiment.

Voilà où trouver des maneki neko: http://www.manekinekodemontmartre.fr/

Publicités

Obi, ceinture traditionnelle du japon

16 Fév

Avez vous remarqué le costume traditionnel des poupées kokeshi ? elle portent souvent un kimono avec autour de la taille une ceinture obi. Cette semaine j’avais envie de vous parler de cet accessoire de mode japonais traditionnel et authentique et vous en dire un peu plus à ce sujet.
Les Obi sont des accessoires de mode japonais typiques d’un’ grande classse même si ils ne sont pas toujours évident à porter lorsque l’on est pas japonais.

Qu’est ce qu’un obi ?
C’est une ceinture femme japonaise qui permet de fermer le kimono, à la base le obi est une cordelette en chanvre fine. Il devient ensuite un ruban large de quelques centimètre qui se ferme sur le coté, efin c’est au 16ème siècle qu’il grossit pour atteintre les 15 centimètres de large et qu’il devient un élément décoratif de la tenue japonaise, un bijou en quelques sortes et même un art. Le obi plus moderne est en soie, ce qui lui confère un charme tout particulier.

La ceinture japonaise Obi

La ceinture japonaise Obi

Comment est porté le obi ?
Le Obi est une large ceinture de tissu porté comme un complément à une usure normale kimono sur les femmes japonaises. Le obi assure une meilleure tenue du kimono, le vêtement traditionnel japonais qui est assez lourd. Dans la tradition le obi ne ne doit surtout pas être large c’est plutôt une ficelle fine qu’un gros noeud large. Un obi très serré juste en dessous de la poitrine va permettre de maintenir un dos bien droit, c’est donc idéal pour les femmes enceintes par exemple… Dans tous les cas il se porte très serré et il y a des techniques précises pour faire des noeuds dans la tradition japonaise. En général un obi, un vrai doit faire environ 4 mètres, afin d’effectuer un ceinturage simple, rapide et facile à effectuer seule.
L’influence japonaise dans la mode
La culture japonaise a inspiré beaucoup de la scène mondiale dans le domaine de la mode. On a vu cet hiver la collection de couture Armani Prive qui présente une série de mode avec une touche d’accent japonais. Giorgio Armani utilise aussi les fleurs de cérisiers dans ses créations avec des motifs dit sakura. Dans le domaine de la mode le kimono se porte avec une coupe blazer. Un accessoire comme celui-ci est intemporelle et polyvalent qu’il faut apprendre à porter. En matière de style vous pouvez combiner avec le obi avec vos pantalons ou des jupes de taille haute, despantalons à jambes larges aussi.

Où trouver un bel obi ?
C’est à la maison du japon que vous trouverez des vrai obi authentique et traditionnels, voilà où acheter un obi ?

Vous l’aurez donc compris, le obi est une élément important dans les codes vestimentaire des japonais, c’est un bijoux, une tradition ancienne et non un phénomène de mode récent. Alors faites vous plaisir si vous le souhaitez avec un vrai obi japonais, attention, le budget est assez élévé mais en matière de tradition japonaise autant porter de l’authentique !

Le costume d’une geisha

13 Sep

Aujourd’hui j’avais envie de vous parle de ma kokeshi geisha, à force de la regarder je me disais qu’il serait bon de vous expliquer qui est cette kokeshi et quelle est son histoire !

Histoire de la kokeshi Geisha

Les geisha sont des femmes japonaise qui sont considérées la bas comme de véritables artistes car elles pratiquent des art et la difficulté d’obtenir ce savoir faire est de longue haleine. La geisha se reconnaît à sa tenue traditionnelle qui est le obo et unkimono japonais brodé traditionnel, la coiffure se remarque, un grand chignon noir avec des barrettes sculptés qui le maintiennent. Elle portent une ceinture que l’on nomme le obi, ce obi est destiné à maintenir leur kimono soie, le obi doit être en soie, l’art de la mettre est aussi caractéristique du métier de geisha. Au 18 et 19 siècle, il y avait beaucoup de geisha notamment à gion dans le célèbre quartier de kyoto.

La tenue d’une geisha

Une geisha porte un kimono de soie avec sa ceinture femme obi ainsi que des chaussure qu’on appele les okobo avec des tabis qui sont les chaussettes avec le gros oreille de côté. Les motifs ainsi que les couleurs de leur tenue va ensuite varier au fil de l’année et tout au cours de leur vie en fonction des événements et de la saison. Elle doivent porter le chignon, avant il était faits avec leur vrai cheveux avec un vrai pic chignon cheveuxen bois, de nos jours beaucoup portent des perruques ce qui est plus facile à vivre car avant elles devaient dormir avec leur chignon sans l’abîmer ce qui était difficile à effectuer. Dans ce joli chignon elle y mettent tout un tas d’épingles et de peigne de différents styles et de couleurs variées.

kokeshi geisha

kokeshi geisha

Les faveurs des geisha

Les geisha donnaient dit on des faveurs sexuelles à leur client mais cela n’a jamais eu rien de convenu, il ne faut pas confondre geisha et prostitutions. Il ne faut donc pas confondre, les geisha ne sont en aucun cas des libertines.

Où rencontrer un geisha ?

Dans les ryokan au japon, ce sont des restaurant traditionnels classiques au japon, on les voit ausi dans les auberges et dans certaines maisons de thé où elles officient en tant qu’hotesses. Leur art n’est exercé qu’à Kyoto, la ville ancestral des traditions.

Apprentie geisha , la maiko

La maiko est l’apprentie geisha, ont les trouve à kyoto seulement c’est la bas qu’elles sont formées à leur savoir faire. Les apprenties dites maiko apprennent ce qu’un future geisha doit savoir c’est à dire l’art de la conversation, les danses, l’art de la musique avec le shamisen. Lorsqu’elle passe à l’étape de geisha elle porte à ce moment les vêtements traditionnels des geisha et la coiffure ainsi que le maquillage. Elle passera par l’étape du mizu qui veut dire qu’elle perdra sa virginité, celle ci sera mise à prix. Ces frais n’impliquent pas de façon systématique une relation sexuelle mais une cérémonie pendant laquelle sont chignon sera coupé et elle fera sa place de geisha.

Pour s’habiller comme une geisha: http://www.aisoai.com/article_15834.html

Qu’est ce que le shamisen ?

C’est l’instrument de musique que pratiquent les femmes geisha, on le reconnaît car c’est un instrument ) toris cordent, difficile à apprendre et à jouer et les geisha en ont le secret. Pour apprendre le shamisen plus d’infos.

Voilà quelques petites information au sujet des geisha pour mieux savoir qui elles sont et quelles étaient leur fonction au sein de la société japonaise. Vous pourrez à présent choisir votre kokeshi geisha préférée et avoir un petit aperçu du japon dans votre intérieur.

La kokeshi un cadeau d’amour

11 Juil

Les poupées KOKESHI sont le cadeau parfait pour quelqu’un que vous aimez et se soucient, parce que chacun d’eux est fabriqué sur commande. Vos amis et vos proches spéciale sera sans doute heureux de recevoir un tel fait à la main « un et unique« cadeau au Japon.

Un cadeau unique pour quelqu’un d’unique
Pour rendre votre cadeau encore plus personnel et unique, choisissez une poupée qui ressemble à la personne à laquel vous souhaitez l’offrir ou qui symbolise entre vous quelque chose. La poupée kokeshi est un symbole et elle sait tenir les secrets qu’elle porte.

Kokeshi poupée de l'amour

Kokeshi poupée de l’amour

A chaque poupée son nom
Chaque poupée a son propre nom japonais pour donner une signification au destinataire. Il suffit d’observer chaque kokeshi et vous verre qu’elles sont toutes différentes et qu’elles expriment une personnalité qui leur est propre par leur regard, leur coiffure, et aussi par les motifs différents de leur kimono qui expriment leur personnalité, leurs goût et leur passions.

Poupée contemporaines et design japonais
Les poupées Kokeshi contemporaines c’est vraiment l’expression d design japonais; fusionnant avec une histoire riche et une créativité contemporaine sans cesse renouvelléers. Les plus belle kokeshi ont des couleurs vives et des lignes simples

Des poupées de coeur
Ces sublimes poupées colorées sont chargées d’emotion d’amour et de partage et ont un charme irrésistible. Je suis moi même tombée en amour avec ma collection de kokeshi et je souhaitai partager cette passion avec vous. Tout comme son ami le MANEKI la poupée kokeshi vous apportera bonheur et amour c’est un talisman venu d’asie.

Pour suivrez toutes les tendance de la mode asiatique suivez les aventures des poupées kokeshi.

Les croyances autour des poupées kokeshi

30 Juin

Les Poupées japonaises se prononcent Nihon Ningyo en japonais, elles étaient connues sous le nom de Oyama Ningyo ou Ishyo Ningyo pendant la période d’Edo à présent se sont les kokeshi  dolls. Il existe de nombreuses croyances et coutumes autour des poupées kokeshi au travers des siècles. Il y a bien sur la fête des poupées qui a lieu le 3 mars mais les jours précédents le 3 mars,la fête des poupées les petites filles japonaises exposent leurs poupées posées sur une petites estrades à plusieurs niveaux. C’est tout une tradition très complexe qui fera l’objet d’un nouvel article plus élaboré. Voilà quelques traditions orales que les artisans kokeshi du nord de l’archipel aiment conter au sujet des kokeshi.

Croyance autour des kokeshi

Croyance autour des kokeshi

Les kokeshi et le mariage traditionnel
Comme la coutume traditionnelle du Japon à cette époque les parents de la mariée s’occupaient de la prépartion du mariage de leur fille. A cette époque la poupée kokeshi avait sa tradition. En effet, on croyait que les poupées japonaises kokeshi pouvaient emporter avec elles la malchance. Plus précisement cela signifiait que les poupées japonaises servaient à cette époque en quelque sort de bouc émissaire afin d’éviter la malchance pour la mariée et le future couple. On achetait donc une poupée kokeshi au couple qui devait la bruler pour faire partir la malchance et les mauvaise ondes avec la kokeshi. Il faut préciser que cette tradition s’est maintenue en particulier dans les campagnes du nord du Japon.

Les kokeshi contre les maléfices
Dans le Japon d’avant et dans celui d’aujourd’hui, les poupées kokeshi luttent contre les maléfices, on en offre aux petites filles, pour leur souhaiter une croissance saine, ce sont souvent un cadeau de grands-parents pour leur petite fille.

Et il y a bien sur la fête des poupées Hinamatsuri dont je vous parlerai dans un prochain article !! A bientôt pour de nouvelles aventures des poupées kokeshi et leur traditions au travers de la culture kokeshi.  Pour bien mettre en scène vos kokeshi suivent les conseils décoration tendance. Pour plus d’infos.

Histoire des poupées Kokeshi

29 Juin

Les poupées Kokeshi japonaise et accessoires de mode japon sont généralement datées des années 1600. Synonyme et symbole de la richesses de la culture japonaise, les poupées Kokeshi ont été réalisées à la main au Japon depuis la période japonaise Edo que l’on date entre 1600 et 1868. Les poupées kokeshi ont tout d’abord été produites par les menuisiers du nord du pays, on les appel les Kiji-Shi cela signifie littéralement artisans du bois.

Histoire kokeshi

Histoire kokeshi

Origine et signification du mot kokeshi
Un fait très intéressant peu connu est que les poupées étaient à l’origine connu sous plusieurs noms différents, on ne les connais pas tous. Mais l a fallu attendre l’exposition « All-Japan Kokeshi » qui a eu lieu au Naruko Onsen, août 1939 pour que le terme de kokeshi soit décidé et devenu le nom officiel de la poupée.

Le saviez vous ?
Saviez-vous poupées Kokeshi étaient et sont des sortes de poupées gigognes qui n’ont ni bras ni jambes et son sculptées dans du bois.

Dans quelle région ont-elles été réalisés ?
Il faut savoir que les poupées kokeshi ont été réalisées dans la préfecture de Miyagi, au nord du Japon par les artisans spécialisés dans la production des ustensiles ménagers tels que des bols en bois. A leur début elle ont été proposées à la population locale, mais elles ont commencé à faire de jolis souvenir régionaux.La région de production est dans le nord du pays,un coin où il y a des sources d’eau chaudes qui est devenue populaire auprès des visiteurs et a procoqué un afflux de touristes pour une demande de poupées Kokeshi.Les poupées Kokeshi créateur peut être trouvé dans toutes les villes japonaises cependant, la majorité proviennent de la préfecture de Gunma.

Quelle est la forme des kokeshi  ?
Les poupées Kokeshi sont faits main à partir du bois avec l’aide de bois, un tronc simple et une tête élargie. A l’origine des poupées Kokeshi a pris une forme simple et à long corps cylindrique. Connue comme la traditionnelle kokeshi. ces poupées Kokeshi ne possèdent ni bras ni jambes et avait une tête arrondie.

Comment les kokeshi sont elle réalisées ?
Certains sont peints , elles possèdent toutes des traits du visage qui leur sont propres.Le savoir faire des poupées kokeshi a aussi été transmis à travers de nombreuses générations d’artisans.Leurs kimonos sont soit sculptés ou peints avec un éventail de modèles différents unique originaux et à la beauté singulière. Leurs tenues sont recouvertes d’une couche de cire pour les aider à protéger contre le vieillissement et aussi de leur donner un éclat agréable.

Quel est le bois utilisé ?
Les poupées Kokeshi sont faits d’une variété de différentes essences de bois, mais la majorité sont fabriqués à partir de cerise ou mizuko. Les poupées Kokeshi faites de bois de cerisier se reconnaissent par leur aspect sombre c’est un bois qui se reconnais ainsi.

Le développement de la Tendance Kokeshi
C’est un art qui s’est développé après la Seconde Guerre mondiale ces poupées présentent des designs plus complexes. Beaucoup de ces poupées ont les cheveux, porter des kimonos plus élaborées et des expression de visage plus caractéristique, on les retrouve dans une grande variété de formes et tailles.

Que sont elles devenues?
Ce sont de petites poupées en bois à vendre aux touristes qui venaient visiter les sources chaudes dans le pays. Et ainsi, la poupée Kokeshi est née! Et puis les conceptions traditionnelles kokeshi sont devenues une source d’inspiration pour une nouvelle culture qui s’est étendue partout en asie et dans le monde entier.

Évolution dans le temps
Dans le nord du japon, la production de poupées kokeshis en bois a commencé à augmenter et la production s’est développée jusque nos jours dans la région de Tohoku et s’est étendu à d’autres régions du japon. De nos jours, la poupée Kokeshi est considéré comme un art populaire au Japon. Ils sont très appréciés partout dans le pays tant et si bien que depuis 1954, le Premier Ministre du Japon a décerné un prix annuel pour la meilleure conception kokeshi créatif.

Pourquoi offrir ou s’offrir un kokeshi ?
De nos jours bien que la demande pour les poupées a augmenté l’artisanat ne s’est pas détérioré.Les poupées ne sont pas produites en masse sur les lignes de production, mais sont encore fabriqués à la main par des artisans qui ont appris le métier du passé. S’offrir un kokeshi c’est tout un symbole, une culte et la préservation d’un artisanat authentique pour un commerce équitable.

Evolution des techniques et artisanat Kokeshi

26 Juin

L’une des innovations technologiques a été essentielle pour accélérer la diversification des formes desKokeshi Japon et des motifs de leur vêtements. Cette innovation a été la technologie de la pédale de tournage, qui a été apportée à Tohoku dans les années 1880. la Kokeshi est né à la fin de l’ère Edo, mais l’histoire de tourneur sur bois appelée « Kijishi » est beaucoup plus ancienne.

Menuisier Kokeshi japonais

Menuisier Kokeshi japonais

Que faisaient les artisans avant les kokeshi ?
Avant de se lancer dans la production de poupées en bois, les artisans tourneur réalisaient des bols en bois, et de la vaisselle  de table en bois plus généralement mais aussi des objets pour des Sanctuaires.

Un sculpteur et un tourneur
Avant cela, la réalisation d’une seule kokeshi nécessitait deux personnes pour l’opération, c’est à dire un sculpteur et un tourneur. D’une part, un seul artisan pourrait réaliser la sculpture à la main et le tournage à pied avec machine de tournage à commande au pied était effectué par le tourneur.

Innovation, la pédale de tournage
Tohgatta et Aone c’est le nom de deux sources d’eau chaude situées à 7 km à l’ouest du Tohgatta et qui ont été les centres de cette innovation la pédale de tournage. Et de nombreux tourneurs sur bois venus dans cette région pour apprendre cette nouvelle technologie. C’était une sorte d’école, et ils ont appris non seulement à utiliser la pédale de tournage, mais aussi à utiliser les colorants de nouvelle génération. Ils ont commencé à réaliser des « Kokeshi » avec des couleurs plus attrayantes de jaune, vert, violet sur le dessus de noir et de rouge.

Les nouvelles couleurs
A cette époque ils ont aussi commencé à ajouter de la couleur en utilisant leur machine de tournage, et ils ont produit plusieurs types de kokeshi. Ces évolutions a encouragé les artisans kokeshi à faire ressortir leurs originalité, et ont accéléré la diversification des formes et de motifs. Les artisans après avoir appris dans ces école près des sources ont alors commencé à produire leur propre style de poupées Kokeshi.

Les menuisiers Kokeshi Coréens
Les tourneurs menuisiers qui on commencé à réaliser des kokeshi au japon était en fait des immigrants venus de Corée,et installés la bas au 4 ou 5 siècle . Il sont arrivés dans le nord du japon et ont commencé à développer des arts et des artisan de sericulturists, tisserands, potiers, etc. Les tourneurs de ont aussi réalisé à cette épode des stupas en bois que l’on peut voir dans des temple au japon à l’heure actuelle.

Au fil du temps apprenez à découvrir les poupées kokeshi du japon, leur tradition, leur artisans, leurs styles et leur personnalité. Vous en saurez plus sur leur histoire et commencerez à mieux les comprendre.

Plus sur l’artisanat japonais: http://www.maisondujapon.com/